Jouer Pause Stop Precedent Suivant


Calendrier

Services municipauxGestion des déchets



Pour consulter ou imprimer le calendrier des collectes 2016, cliquez ici


Appli-Gestion

La MRC de Drummond a mis en ligne une nouvelle application pour favoriser une gestion optimale des résidus par les citoyens de l’ensemble de son territoire. L’Appli-Gestion des matières résiduelles (AppliGMR) informe la population des meilleures façons de se départir de centaines de matières et d’objets de la vie courante. On y indique dans quel bac chacun d’eux doit être déposé ou quelles sont les ressources disponibles dans les différentes municipalités de la MRC pour en permettre le recyclage, le réemploi ou
l’élimination sécuritaire. Pour y accéder, cliquez ici: Appli-Gestion MRC de Drummond




http://www.recreer.ca/

Pour savoir ce qui peut être déposé ou non dans le bac vert:
De quoi se nourrit votre bac vert?

Considérant les nouveaux marchés qui se sont développés et les progrès technologiques dans le domaine du recyclage, il convient de faire une mise à jour du contenu possible de votre bac vert.

Vous connaissez les grandes catégories de matières recyclables : le papier et le carton, le verre, le métal et le plastique. Mais, de façon plus spécifique, voici la liste de ce qui est maintenant accepté chez Récupéraction Centre du Québec, le centre de tri situé à Drummondville.


Dans la catégorie « papier et carton », le papier journal, les circulaires, le courrier, les catalogues, les revues, le papier d'imprimante, le papier à télécopie, les bottins téléphoniques, les sacs d'épicerie en papier, les boîtes d'œufs en carton, les cartons de cigarettes, les boîtes de savon, les boîtes de céréales et les cartons de lait ou de jus de type « Tetra pak » sont récupérés.

En ce qui concerne le verre, les bouteilles de vin et d'alcool, les bouteilles de boisson gazeuse et les pots de toutes sortes peuvent être recyclés. Il en est de même, dans la catégorie du métal, pour les boîtes de conserve ainsi que les canettes, les assiettes et le papier d'aluminium.

De nombreux types de plastique sont acceptés. En plus des contenants de plastique rigide (lait, vinaigre, jus, ketchup, margarine, yogourt, boisson gazeuse, eau, shampooing, eau de javel, savon liquide, etc.), les pellicules plastique sont désormais récupérables. Il peut s'agir de sacs d'épicerie, sacs de « publi-sac », sacs de magasin, sacs à pain, emballages de papier hygiénique et de papier absorbant, sacs de nettoyage à sec, sacs d'aliments congelés ou en vrac, etc. Toutefois, certains articles comme les jouets, les chaises de parterre, les rideaux de douche, les boyaux d'arrosage et les toiles de piscine demeurent non recyclables.

Par ailleurs, rappelez-vous que le tri des matières est effectué manuellement. Vous pouvez aider les préposés par des petits gestes qui seront très appréciés. Pour le papier et le carton, retirez les papiers cirés des boîtes de céréales, défaites les boîtes et ne remettez pas les journaux et les dépliants dans le publi-sac. Rincez les contenants de verre et de plastique et retirez les bouchons et les couvercles. Les sacs de plastique doivent pour leur part être propres et vides. Accumulez vos sacs, déposez-les dans un autre sac et nouez celui-ci. Pour le métal, rincez les boîtes de conserve et rabattez les couvercles à l'intérieur.

Consultez l'aide-mémoire sur la gestion des matières résiduelles d'origine domestique en cliquant ici

--------------------------------------------------------------------------------

Questions fréquentes au sujet des matières recyclables *


1- Doit-on séparer les différentes matières recyclables?
Les matières peuvent être déposées pêle-mêle dans le bac vert. Toutefois, il faut éviter qu'un type de matière soit contenu dans un autre. Par exemple, le plastique qui se trouve dans une boîte de carton doit en être retiré. Il en est de même du contenu (papier et carton) du publi-sac. Pour des informations concernant les sacs de plastique, voir la question 5.

2- Doit-on enlever les étiquettes sur les contenants?
Non, il n'est pas nécessaire d'enlever les étiquettes.

3- Doit-on enlever les couvercles et les bouchons des contenants?
Oui, vous devez enlever les couvercles et les bouchons des contenants, qu'ils soient en plastique ou en verre. Vous pouvez déposer vos couvercles et bouchons dans le bac vert séparément de vos contenants. Cela facilite grandement le pressage des contenants de plastique qui s'écrasent mieux sans bouchon.

4- Est-il nécessaire de nettoyer les contenants?
Oui, souvent un simple rinçage suffit. Les recycleurs de contenants de plastique, de métal ou de verre exigent une matière propre pour être en mesure de la recycler. De plus, un contenant non rincé peut malheureusement souiller d'autres matières. Par exemple, du jus de tomate renversé sur du papier rend celui-ci non recyclable et nous devons alors le jeter. Mais il y a une autre raison de rincer les contenants : l'odeur nauséabonde. Comme le bac vert est ramassé aux deux semaines, les contenants mal rincés arrivent au centre de tri avec une forte odeur. Nous tentons simplement d'amoindrir les inconvénients dûs à l'odeur et d'offrir un environnement de travail sain à nos employés.

5- Est-ce que les sacs de plastique sont recyclables?
La majorité des sacs de plastique sont recyclables. Il existe cependant certaines exceptions. Ainsi, les sacs de croustilles, les sacs d'emballage de viande et de fromage, les sacs contaminés par des matières grasses ainsi que les sacs de céréales et de biscuits ne doivent pas être déposés dans le bac vert. Pour les types de sacs qui sont acceptés, la meilleure façon de les récupérer est de les accumuler pour ensuite les placer tous dans un même sac et refermer celui-ci en faisant un nœud. Nous appelons cela une "boulette de sacs". S.V.P. faites attention de bien enlever les coupons de caisse en papier. Malheureusement, trop souvent encore, les gens déposent leurs sacs de plastique un par un dans leur bac vert. Le problème est qu'il y a des milliers et des milliers de sacs en plastique à ramasser un par un sur nos tables de tri et cela occasionne un ralentissement de notre vitesse de tri parce que nous devons prendre le temps de tous les enlever. Cela nous aide beaucoup quand, d'un simple geste, l'employé retire une boulette de 50 sacs par exemple… au lieu de faire 50 fois le même mouvement.

6- Je laisse mon journal dans le publi-sac et je le mets dans le bac vert. Est-ce correct?
Non. Nous devons séparer le sac de plastique du journal puisque ce sont deux catégories de matières différentes. Nous devons donc sortir tous les journaux, un par un, des publi-sacs quand cela n'est pas fait et il y en a beaucoup. Pensez à déposer votre sac de publi-sac dans votre "boulette de sacs" (voir question 4).

7- Un objet en plastique est-il automatiquement recyclable?
Non. La seule façon de savoir si un objet en plastique est recyclable, c'est de voir un triangle, fait de 3 flèches, avec un numéro à l'intérieur. Ce code, habituellement placé sous le contenant, nous permet de savoir avec quelle sorte de plastique il a été fabriqué et donc de le trier dans la bonne catégorie. Nous récupérons les numéros 1, 2, 4, 5 et 7. Si l'objet n'est pas identifié d'un de ces numéros, nous ne pouvons deviner de quelle sorte de plastique il est fait. Vous devez donc le jeter. Malheureusement, une très grande proportion des déchets du centre de tri est due aux plastiques non recyclables tels que des boyaux d'arrosage, des rideaux de douche, des toiles de piscine, des jouets, des cassettes vidéo, etc.



* Ces informations s'appliquent pour les citoyens desservis par le centre de tri de Récupéraction Centre du Québec à Drummondville, ce qui inclut tous les résidants des municipalités de la MRC de Drummond.



Dans le cadre de leur campagne de sensibilisation conjointe sur la collecte sélective des matières recyclables, Éco Entreprises Québec (ÉEQ) et RECYC-QUÉBEC ont mis en ligne le site recreer.ca, afin de favoriser le geste de récupérer et d'en expliquer les bénéfices collectifs.

Banniere+recreer+728x90




Écocentre de la MRC de Drummond


Situé au 5620 rue Saint-Roch Sud à Drummondville, sur les terrains adjacents aux installations de Récupéraction Centre du Québec, l'Écocentre offre aux citoyens des 18 municipalités de la MRC de Drummond un lieu où ils peuvent gratuitement apporter ces objets, produits et matières :


  • encombrants (électroménagers, meubles, etc., à l'exception des matelas);
  • herbe, feuilles, branches d'arbre et terre non contaminée;
  • matériaux de construction, rénovation et démolition (bois, brique, béton, etc., à l'exception du bardeau d'asphalte);
  • matières recyclables (papier, carton, plastique, verre, etc.);
  • menus articles (jouets, ensembles de vaisselle, chaudrons, accessoires de décoration, etc.);
  • métaux (acier, cuivre, aluminium, nickel, etc.);
  • petits électroménagers et appareils électroniques;
  • résidus domestiques dangereux (peinture, solvants, produits de nettoyage, huiles usées, pesticides, pneus, batteries de véhicules moteurs, piles d'usage domestique, bonbonnes de gaz propane, ampoules fluocompactes, médicaments, etc.);
  • vêtements.
Les résidus découlant d'activités commerciales ou industrielles sont refusés.

Horaire régulier (du 1er avril au 30 novembre)
mardi au samedi, de 8 h à 17 h 30

Horaire d'hiver (du 1er décembre au 31 mars)
vendredi, de 8 h à 17 h 30
samedi, de 8 h à 16 h

Questions?
819 477-1312 ou info@recuperaction.ca


Consultez la page de l'écocentre sur le site de la MRC de Drummond:
http://www.mrcdrummond.qc.ca/Web/Page.aspx?Id=148

Communiqués:






Dans la règlementation municipale adoptée en 2000, on y parlait plutôt de "déchets solides" dont voici la définition selon le règlement 172/2000:


DÉCHETS SOLIDES

L’ensemble des matières organiques et inorganiques dont on veut se défaire.

 

N’entrent pas dans la définition : la terre, le gravier, le sable, le béton, l’asphalte, les débris d’incendie, les explosifs, les cendres, les déchets biomédicaux (R.R.Q.,c.Q-2.1.r.3.01) et les matériaux secs en grande quantité.

 

Ce qui signifie et comprend, mais d'une manière non limitative, les déchets résultant de la manipulation, cuisson, préparation, consommation de nourriture, entreposage et vente de marchandises périssables, détritus, matières de rebuts, balayures et ordures ménagères.

 

Sont exclus, les matières fécales humaines ou animales, les immondices, le fumier, les animaux morts, les rebuts résultant de construction, rénovation ou démolition de bâtisses, ainsi que la roche, la terre, le béton, les rebuts solides d'opération industrielle et manufacturière, les matières inflammables ou explosives, les déchets toxiques, les carcasses de véhicules automobiles, de la terre et du sable imbibé d'hydrocarbures, des pesticides, produits explosifs ou spontanément inflammables, des déchets biomédicaux, rebuts pathologiques,des résidus miniers et déchets radioactifs, des boues, des résidus de provenances industrielles contenant des substances toxiques, des résidus solides provenant des fabriques de pâtes et papiers ou scieries.

 








Les gros rebuts sont ramassés 3 fois par année, soit une cueillette au printemps, une à l'été et une dernière à l'automne.  Consultez le calendrier pour connaître les dates.


Extrait du règlement 172/2000 concernant l'enlèvement et la disposition des déchets concernant les gros rebuts:

Préparation des gros rebuts
16.  Nul ne peut déposer ou abandonner pour être enlevé lors de la cueillette des gros rebuts, toutes boîtes, réfrigérateurs, congélateurs, caisses, valises, coffres et de façon générale, tout contenant munis d'un couvercle, d'une porte ou d'un tout autre dispositif de fermeture, à moins d'avoir au préalable enlevé la porte, couvercle ou autre dispositif de fermeture, de façon à ce qu'aucun enfant ne puisse, en s’y introduisant, y rester enfermé.

17.  Les occupants, doivent attacher les branches en fagots, et elles doivent être coupées de façon à ne pas dépasser un (1) mètre de longueur et la quantité totale admissible est de cinq (5) mètres cubes. Lorsque la quantité totale dépasse cinq (5) mètres cubes, les occupants doivent assurer eux-mêmes le transport au terrain d'enfouissement.

18. Les occupants doivent ensacher dans des sacs hydrofuges, les feuilles mortes ou autres rebuts de même genre avant d’être déposés pour la cueillette de gros rebuts.
  • Prendre note que la compagnie Fafard & Frères installe une grosse remorque à l'automne dans la cour de l'édifice municipal afin de recueillir les feuilles mortes pour en faire du compost

19. Nul ne peut déposer, lors de la cueillette des gros rebuts, des matériaux provenant de travaux de démolition, de rénovation ou de construction.  Ces rebuts doivent être enlevés par l’entrepreneur ou l’occupant de la bâtisse aussitôt que la construction ou les réparations sont terminés.
Dernière modification au site : 21 novembre 2017